Pièce 2019

AMOURS PRESIDENTIELLES ?

La présidente de la république, plutôt de droite, et le secrétaire général de la CGDT, plutôt de gauche, se retrouvent secrètement dans un gîte de campagne pour un week-end en amoureux. Bien sûr, les querelles sont inévitables, car ces amours naissantes n’effacent pas tout ce qui les oppose. La vérité de l’un est rarement celle de l’autre. Puis, les imprévus vont venir perturber leur idylle. Nos deux héros vont être ballottés entre leur bonheur d’amoureux, la peur du scandale et leur faible marge de manœuvre.  L’arrivée de la presse people et le concours de sosies à la fête du village vont être des éléments alternativement stressants ou favorables. Le tout rythmé par l’entourage de gens pittoresques, typés ou atypiques, qui viennent pimenter et pigmenter l’intrigue. Une intrigue qui va connaître, au final, un rebondissement totalement inattendu et politiquement incorrect !

Pièce 2016 – La bonne adresse

Une ancienne star de music-hall loue des chambres à des étudiantes. Désirant se retirer à la campagne elle met une petite annonce pour louer son appartement. Dans le même temps, l’étudiante pianiste met une autre annonce pour trouver des élèves. L’étudiante en peinture cherche un modèle pour poser nu (le 1er titre de la comédie était l’homme nu) et rédige également une annonce. De son côté la bonne de la star met aussi une annonce pour chercher un fiancé. Ces annonces ont quatre buts différents mais se ressemblent comme des sœurs, puisqu’elles sont rédigées en abrégé, dont le dénominateur commun se résume en trois lettres : P.P.S.

 

Acte 3

Pièce 2017 – L’héritage diabolique de tata Odette de Jérôme Dubois

Les neveux de tata Odette doivent se rendre chez le notaire pour prendre connaissance du testament de celle-ci. Au retour, l’ambiance n’est pas à la fête. Tata Odette a en fait légué sa maison à des clochards, laissant à ses propres neveux comme seul héritage, une énigme : « Votre héritage se trouve là où vous vous y attendez le moins !» Commence alors une course à l’héritage hilarante parsemé d’indice, imaginée par tata Odette pour le moins rancunière ! Car l’héritage sera à la hauteur du peu de considération qu’elle avait envers ses neveux, c’est à dire diabolique mais alors tellement drôle aussi !